Défis énergétiques d'Elia

Actualité du 14 Janvier 2019

   ImprimerImprimer   

Nous relayons ci après la communication qu’Elia souhaite adresser aux communes en ce début 2019.

« À l’aube de cette nouvelle année, il est de tradition d’exprimer ses vœux mais aussi d’esquisser les défis qui seront les nôtres tout au long de cette année 2019.
Dans ce cadre, Elia vous souhaite une excellente année 2019 et en profite pour vous faire également part des défis énergétiques qu’ensemble nous relèverons tout au long de ces prochains mois.

Comme vous le savez, le secteur de l’énergie est en pleine mutation. Elia participe à la transition énergétique au travers du renforcement de son réseau interne mais aussi par la création d’interconnexions avec les pays limitrophes.  Actuellement, Elia possède 8.495 km de liaison dont 2.932 km de câbles en souterrain et 5.563 km de lignes aériennes.
L’objectif global du renforcement de ce réseau est la mise en place d’un marché de l’énergie et du réseau électrique interconnecté, durable, abordable et fiable. Pour cela, le Gestionnaire de Réseau de Transport – de par son rôle d’utilité publique - collabore main dans la main avec les autorités et l’ensemble des parties prenantes afin d’atteindre les objectifs notamment fixés lors de la COP 21.

Ces objectifs majeurs et les défis qui y sont liés ne pourraient jamais être atteints sans une implication et le soutien des acteurs locaux que sont les communes et leurs représentants. Elia reste fidèle à ses valeurs, à ses principes et à ses engagements tout au long du développement de son réseau. Réalisé dans l’intérêt de la communauté, le développement des infrastructures est accompagné d’une communication transparente et d’une approche coopérative en amont, et ce, jusqu’à ce que le projet soit réalisé. Cet accompagnement se fait aussi bien vis-à-vis des autorités locales que des citoyens aux abords de nos infrastructures

Le Plan de Développement fédéral 2020-2030 identifie les besoins du réseau, les projets et les investissements nécessaires afin d’y répondre et ce, pour le réseau de niveau de tension entre 110 à 380 kV. Ce plan rejoint ainsi les objectifs du Plan wallon d’Investissement mais aussi du Schéma de Développement Territorial qui mettent le secteur de l’énergie au centre de leurs préoccupations.

Dans ce plan, un projet est particulièrement important pour le réseau : le projet de liaison 380kV Boucle du Hainaut.
Concrètement, le projet « Boucle du Hainaut » consiste en la création d’une nouvelle liaison entre Avelgem et le centre du pays dans le but de répondre aux besoins en capacité de transport supplémentaire et en l’installation de transformateurs-déphaseurs. Si l’on tient compte des flux attendus, cette nouvelle liaison doit avoir une capacité de transport d’au moins 6 GW.

Cette liaison permettra entre autres :

  • L’accès à l’énergie au prix le plus abordable ;
  • L’accès à toute la production d’énergies renouvelables ;
  • La Fiabilisation du réseau à très haute tension ;
  • Le soutien à la croissance économique de la région du Hainaut ».

Personne de contact chez Elia : Julien Madani, tel 478632839, mail boucleduhainaut@elia.be

Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 22-02-2019, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2019 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl