Appel à projets en faveur du développement des carburants alternatifs

Actualité du 25 Mars 2019

   ImprimerImprimer   

Suite au succès de l’appel à projets de 2018, le Gouvernement wallon a dégagé un budget de 12,4 millions d’euros, sous forme d’avances récupérables, afin de soutenir de nouveaux appels à projets de déploiement d’infrastructure en carburants alternatifs et de mobilité électrique partagée.

Dans le cadre de la transition énergétique du secteur du transport, trois appels à projets sont lancés :

  1. Un appel réservé aux opérateurs privés, visant le déploiement de bornes de chargement électrique publiques, d'infrastructures dispensant du GNC ou du GNL ou d'infrastructures dispensant de l'hydrogène vert ;
  2. Un appel réservé aux pouvoirs publics, visant le déploiement des bornes de chargement électrique publiques ;
  3. Un appel réservé aux opérateurs privés, visant le développement de véhicules électriques partagés (2 roues et voitures).

Concernant les appels à projets 1 et 3 à destination des opérateurs privés, ceux-ci devront obligatoirement consulter les villes et communes de la zone géographique sélectionnée pour le processus de déploiement, et privilégier l’intégration des infrastructures dans une initiative POLLEC.

Quant à l’appel 2, il cible les pouvoirs publics (communes, association de communes, de provinces ou d’Intercommunales agissant pour le compte de communes). Les projets éligibles sont le déploiement de bornes de rechargement électrique d’une puissance inférieure ou égale à 50 kW, pour vélos, véhicules légers ou véhicules automoteurs, ainsi que les installations de production d’énergie renouvelable (y compris des tampons de stockage) alimentant directement et exclusivement les infrastructures de chargement.

Les projets retenus devront garantir un accès des bornes au public 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et le mécanisme de vente d’électricité devra être le plus universel possible. Les emplacements permettant le rechargement devront avoir un temps d’immobilisation limité afin de permettre une optimisation de l’usage des bornes.

Les porteurs de projet devront définir l’intégration de leur(s) projet(s) dans une stratégie globale liée tant aux besoins du territoire de référence que des enjeux liés à la mobilité, et tenant compte notamment du principe de couvrir en premier lieu les zones où la demande est actuellement la plus importante (en ce inclus : les zones urbaines, péri-urbaines, les zones d’intérêt économiques et les zones rurales).

L’aide régionale consiste en un mécanisme de soutien par avance récupérable. Pour cet appel à projets destiné aux pouvoirs publics, il s’élève à 100 % d’intervention plafonné à un montant maximum (variant pour les différents types de projets éligibles) et le taux d’intérêt est de 0 %.

Toutes les informations relatives à ces appels à projet (contexte, spécifications techniques, modalités) sont disponibles sur le Portail de l’Energie de la Wallonie.

En ce qui concerne l’appel à projets 2 destiné aux pouvoirs publics, la date limite de dépôt des projets est le 15 mai 2019.

Renseignements : Monsieur Pascal Lehance (tél. : 081/48.63.32 – e-mail : pascal.lehance@spw.wallonie.be).

Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 25-04-2019, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2019 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl