Centr’Habitat rénove 94 logements publics à La Louvière: 2 immeubles reprennent des couleurs et 125 personnes gagnent en confort et sécurité

Actualité du 11 Juin 2019

   ImprimerImprimer   

Ce vendredi matin à La Louvière, les équipes de la société publique de logement Centr’Habitat ont célébré la fin d’un chantier de rénovation hors normes portant sur 94 logements publics, en présence de 120 invités. Tout le personnel réuni a accueilli pour la circonstance des locataires des 2 immeubles rénovés, des édiles communaux et administrateurs, des émissaires des Sociétés de logement de service public (SLSP) et de la Société wallonne du Logement (SWL), l’entreprise et le bureau d’architecture à la manoeuvre et une délégation de l’UVCW.

Une visite des travaux réalisés a permis à tous d’apprécier le saut qualitatif et le gain très sensible en termes de confort pour les 125 locataires occupants. Un ambitieux projet, relativement hors normes pour le secteur, qui inscrit résolument Centr’Habitat dans la réponse au défi prioritaire qu’est le logement public en Wallonie. Ces 94 logements, sociaux ou à loyer d’équilibre, ont tout pour plaire aux locataires : rénovation approfondie assortie d’une touche esthétique, efficacité énergétique, sécurité accrue et accessibilité.

Un projet hybride

Le projet de rénovation des 94 logements s’inscrit dans le cadre du programme de financement régional « PIVERT 2 ». Complémentairement, 10 logements à 2 chambres inoccupés ont fait l’objet de rénovation sur fonds propres et ont été transformés sous le label « loyer d’équilibre ». Le tout est en cours de finition.

Un budget considérable

L’investissement est conséquent (plus de 4 millions €, frais compris), couvert à 75 % par des subventions régionales, le solde étant apporté par un emprunt auprès de la SWL.

L’opération est déficitaire : même si l’emprunt à rembourser est relativement faible, la méthode de calcul du loyer ne permet quasi aucun retour sur investissement. Dès lors, pour améliorer le retour financier, 10 logements sont attribués à loyer d’équilibre (donc plus élevé qu’un loyer social), générant une recette annuelle complémentaire. La baisse générale des charges aura en outre un impact positif sur le contentieux. Pour nous, la valeur ajoutée réside également dans le fait de préserver notre patrimoine et de fournir un logement de qualité, sûr et salubre.

Travailler en site occupé, un vrai défi

Olivier DECHENNE, le Directeur-gérant de Centr’Habitat, a tenu à mettre en exergue le travail collaboratif, souple et créatif des équipes oeuvrant sur ce projet : « ce chantier ne se distinguait pas tant par son aspect technique, mais bien plus par les véritables prouesses appelées par le travail en site occupé. Nous avions la volonté de déranger le moins possible les habitants, qui n’ont d’ailleurs pas dû quitter leur logement durant les travaux. Une tripartite très étroite et efficace s’est instaurée dès le départ entre nos services techniques et sociaux, le bureau d’architecture (Thema – Nivelles) et l’entrepreneur (Lixon – Charleroi). Cette synergie bien huilée a permis d’accompagner, aider et informer les locataires avant et pendant toute la durée des travaux. En rythme de croisière, 2 appartements étaient ainsi rénovés sur 3 jours, rendez-vous compte ! ».

Qualité de vie améliorée, confort thermique et économies

Les 125 personnes résidant dans les immeubles gagent sur 3 tableaux : elles pourront bénéficier d’une qualité de vie améliorée, d’un confort thermique accru et d’une facture énergétique (chauffage) fortement réduite. « L’investissement est trop récent pour tirer des conclusions, mais une diminution globale de la consommation de gaz de plus de 30% a été observée pour les 4 premiers mois de 2019 par rapport à la même période de 2018. Compte non tenu des variations climatiques et du taux d’occupation du bâtiment, donc c’est une première indication. L’installation de douches à la place des baignoires aura aussi une incidence bénéfique sur la consommation en eau », observe le Directeur-Gérant.

La sécurité, une préoccupation majeure

La sécurité des occupants des 2 immeubles a également fait l’objet d’une attention toute particulière, qu’il s’agisse des accès ou de la protection incendie.

Niveau incendie, la détection centralisée regroupe les 2 immeubles et les parkings, chaque appartement est équipé d’une porte résistante au feu, l’escalier d’évacuation est compartimenté et une 2ème sortie de secours a été créée en pignon vers l’extérieur. Les gaines techniques sont aussi résistantes au feu et une ventilation haute est prévue partout, du sous-sol jusqu’en toiture.

De nouvelles portes d’entrée hyper résistantes et pourvues de parlophones dernier cri ont remplacé les anciennes. Un système d’accès via « badging » est installé, qui permet même une ouverture de porte à distance via smartphone.

Des besoins criants en Wallonie, malgré les efforts constants des sociétés de logement

Comme le déclarait Bénédicte POLL, Bourgmestre de Seneffe et Présidente du Comité permanent des SLSP en février dernier, au moment de la parution du Mémorandum Logement[1] : « nos 64 SLSP wallonnes gèrent plus de 100.000 logements d’utilité publique, soit 23 % du parc locatif wallon.  Elles offrent un logement à près de 220.000 Wallons, pour un loyer moyen de 264 € par mois. Avec des moyens dramatiquement insuffisants, elles accomplissent des miracles au quotidien. Mais en dépit de leurs efforts de tous les instants, les besoins de logement restent colossaux, certainement au regard du défi démographique des prochaines années : près de 40.000 ménages sont encore candidats-locataires à un logement d’utilité publique, soit environ 90.000 Wallons ».

Annexes :

Fiche de présentation de La société Centr’Habitat ;
Fiche technique du projet ;

Centr’Habitat, les SLSP et l’UVCW

La quasi-totalité des SLSP (61 sur 64), dont Centr’Habitat, sont membres de l’Union des Villes et Communes de Wallonie(UVCW). À ce titre, elles bénéficient de tous les services offerts aux membres : la représentation (via un Comité permanent des SLSP et des administrateurs au CA de l’UVCW) et la défense politique des intérêts auprès des divers niveaux de pouvoir. Mais aussi l’assistance, la consultance et les conseils juridiques. Elles ont également accès à des formations, colloques, carrefours et autres journées d’étude, à de l’information (site internet, newsletters, magazines, ouvrages…) et un appui en termes de visibilité médiatique.

La liste des SLSP affiliées à l’UVCW est disponible via : http://www.uvcw.be/communes/liste-slsp.htm

 

[1] Voir le mémorandum Logement des SLSP, adopté le 15 janvier 2019 par le Conseil d’Administration de l’UVCW 

Renseignements: Michel L'Hoost

Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 23-08-2019, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2019 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl