AG du Holding communal: les municipalistes wallons réagissent

Actualité du 26 Mai 2011

   ImprimerImprimer    Envoyer par e-mailEnvoyer par e-mail   

A l’issue de l’assemblée générale du Holding communal ce 25 mai, Jacques Gobert, le Président de l’Union des Villes et Communes de Wallonie, a exprimé, par voie de communiqué de presse, le point de vue des édiles locaux wallons. Soulignant la difficulté de la situation présente, il a toutefois rappelé que la participation stratégique du Holding communal dans Dexia s’inscrivait dans le long terme et que l'on pouvait raisonnablement envisager la perspective d'un redressement du cours de l'action Dexia.

La décision du Holding communal de ne verser qu'un demi-dividende n’est évidemment pas indolore pour les finances locales, puisqu’il en résulte un manque à gagner pour les communes wallonnes de 7 millions €.

Compte tenu du fait que, en 2009, la Région avait encouragé les communes à souscrire à l’augmentation de capital du Holding et qu’elle avait, par sa circulaire budgétaire, recommandé aux communes d’inscrire un dividende complet, le Président de l’UVCW s'est réjoui que le Ministre des Pouvoirs locaux ait répondu favorablement à sa demande d'aider les communes à faire face à cette perte.

Ainsi, d’une part, le Centre régional d'Aide aux Communes (CRAC) accordera un report de remboursement à celles qui ont fait appel à lui pour participer à l’augmentation de capital du Holding, et d’autre part, une avance sans intérêt équivalente au manque à gagner pourra être accordée aux autres municipalités.

Jacques Gobert a par ailleurs estimé que l'idée de régionaliser le Holding communal serait de nature à affaiblir ce patrimoine communal et ne réglerait pas le problème du cours de l'action de Dexia. Le Holding communal étant le dernier véhicule financier de l’ensemble des communes belges, un éventuel sabordage mérite une bonne réflexion préalable.

Plus avant, le Président de l’UVCW s'est interrogé quant au recoupement de l'intérêt régional et de l'intérêt communal dans la constitution d’un unique holding wallon. En effet, le poids des communes y serait fortement dilué. Cela aurait aussi pour conséquence que les placements financiers et les investissements des villes et communes seraient sous contrôle régional.

Articles connexes
DEXIA et Holding communal: "si les Villes et Communes toussent, la Wallonie s'enrhumera!"
Résultats de Dexia et dividendes du Holding communal: les municipalistes sont déçus
Assemblée générale du Holding Communal: 12 millions d’euros en dividendes pour les communes wallonnes
Recapitalisation du Holding communal: l’Union demande des conditions d’emprunt à Dexia
Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 23-03-2017, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Vie privée & cookies  |     ©   2017 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl