Déclaration de politique fédérale: V comme victoire, V comme vigilance…

Actualité du 26 Mars 2008

   ImprimerImprimer   

L'Union a pris connaissance de la récente Déclaration de politique générale du Gouvernement fédéral et s'est réjouie d'y constater quelques avancées bienvenues pour les pouvoirs locaux. Bien que l'Union reste vigilante, elle y voit ainsi certaines revendications de longue date prises en compte. Autant de victoires pour l'avenir de la démocratie locale en Wallonie.

La Déclaration de politique générale du Gouvernement fédéral assure ainsi que "le Gouvernement considère les autorités locales comme des partenaires de coopération intra-administrative à part entière" et qu'"il examinera les conséquences de ses décisions sur les autorités locales en matière de personnel, de dépenses de fonctionnement et d’investissements. Les décisions qui ont une influence sur le personnel et sur les finances des autorités locales feront l’objet d’une concertation. Dans toute la mesure du possible, l’autorité fédérale évitera de faire porter les charges par les autorités locales".

L'Union prend note de ces bonnes résolutions, mais continue son combat et rappelle qu’elle exige la garantie claire, donnée par le Gouvernement fédéral, de la stricte neutralité budgétaire de toute décision fédérale.

Au rang des bonnes nouvelles épinglées: une Réforme incendie qui se ferait "sans générer des coûts supplémentaires pour les villes et communes"; une attention financière pour la police et le souhait  de revaloriser "le travail de quartier"; un financement complémentaire éventuel pour les gardiens de la paix; une assurance de bonne exécution pour les contrats ‘Politique des Grandes villes’; un statut social pour les gardiennes conventionnées; un intérêt marqué pour le marché de l’électricité; l’engagement d’adopter des normes de produits; le Gouvernement fédéral favorable à une directive-cadre sur les services d’intérêt général au niveau européen; le rôle social du facteur sauvegardé, …

Au rang des absents: bien peu sur les pensions, si ce n’est un rendez-vous à une conférence nationale sur le thème; bien peu de TVA diminuée, si ce n’est sur les travaux d’amélioration énergétique.

Au rang des inquiétudes: des dossiers fédéraux aux implications graves potentielles pour les villes et communes, tels qu’une nouvelle réforme fiscale, une participation à la trajectoire budgétaire fédérale, un rôle à jouer dans la régularisation des étrangers migrants, … et une Réforme de l’Etat qui se profile à l’horizon.

Outre ce (trop) rapide tour d’horizon, nous avons fait une lecture approfondie de l’accord en le croisant avec nos principales revendications contenues dans notre Mémorandum fédéral.

Nous en souhaitons bonne lecture à nos membres.

L’année politique fédérale ne fait que commencer…

Renseignements: Michèle Boverie

Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 15-11-2018, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2018 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl