Réforme de l'Etat: l'UVCW envoie la motion des Bourgmestres au Formateur

Actualité du 26 Mai 2011

   ImprimerImprimer   

L'Union des Villes et Communes de Wallonie (UVCW) a tenu son Assemblée générale annuelle ce 20 mai à Namur. Au-delà de l'approbation du rapport d'activités et des comptes 2010, l'AG fut surtout l'occasion, pour les mandataires présents de poser un geste fort en ceignant symboliquement leur écharpe et en votant comme un seul homme une motion à l'adresse du Fédéral.

Massés derrière Jacques GOBERT, le Président de l'UVCW, tous ont dit leur profonde inquiétude quant à l'absence prolongée d'un Gouvernement fédéral de plein exercice, bloquant des dossiers financièrement très lourds pour les Pouvoirs locaux.

Ils ont clairement exprimé leur volonté d'être étroitement associés aux négociations en cours relativement à des thématiques telles que la réforme des services d’incendie, la police, la politique des grandes villes, les plans de sécurité et de prévention, les pensions (du personnel communal en particulier) et les missions confiées aux CPAS.

Les municipalistes ont souligné que le blocage fédéral perdurant met en évidence combien une large décentralisation vers des Pouvoirs locaux autonomes et responsables garantit la stabilité et la continuité de nombreux services de proximité indispensables à la vie quotidienne de la population.

Ils ont lancé un vibrant appel au sens de l'Etat et à l’imagination des acteurs politiques fédéraux pour sortir de la crise institutionnelle et préserver le bien-être et la sécurité de tous les citoyens, dans un esprit d'ouverture communautaire, de tolérance et de considération mutuelle.

Les mandataires ont réitéré l'exigence d'une stricte neutralité budgétaire des décisions que l'autorité fédérale serait amenée à prendre dans le cadre de la Réforme de l'Etat, un garde-fou qui a trop souvent fait cruellement défaut ces dernières années.

Ils ont enfin exigé que le transfert de pans de compétences vers les Régions, et donc vers les communes, soit marqué du sceau de la cohérence, de la simplification administrative et de l'efficience, assorti de moyens adéquats repris dans une loi de financement équilibrée. De quoi permettre des politiques au bénéfice du citoyen et de l'entreprise.

Dès ce lundi 23 mai, la motion, votée massivement, a été envoyée au Formateur, Monsieur Elio Di Rupo.

Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 21-11-2018, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2018 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl