Politique des Grandes villes - Incertitude

Actualité du 28 Octobre 2010

   ImprimerImprimer    Envoyer par e-mailEnvoyer par e-mail   

En juin dernier, après de nouveaux remous, la mise en oeuvre de l’essentiel des budgets 2010 destinés à soutenir les projets dépendant de la politique fédérale des Grandes villes était finalement confirmée, tandis qu’un accord semblait bel et bien acquis pour un maintien, nécessaire, des financements en 2011. Malheureusement, c’est à nouveau l’incertitude qui prévaut aujourd’hui.

L’Union des Villes et Communes de Wallonie et ses associations sœurs sont inquiètes.

Les Unions estiment en effet qu’il est du devoir du Gouvernement, même en affaires courantes, de mettre tout en oeuvre pour sauver et permettre la cohésion sociale et le développement durable de nos Grandes villes, et par conséquent de nos Régions.

Est-il besoin de rappeler que les hésitations et indécisions récurrentes du Gouvernement ne cessent de déstabiliser périodiquement les projets ? Les villes sont à chaque fois poussées à se confiner dans le court terme, les centaines de personnes qui sont employées pour la mise en oeuvre des programmes d'action reçoivent des "C4 conservatoires", les investissements programmés et escomptés par les entreprises appelées à leur réalisation sont remis en cause.

Pourtant, plus que jamais, en cette période de crises politiques et financières, la Politique des Grandes villes est essentielle à la cohésion sociale et au développement durable par la prévention et l'action de proximité.

Il est maintenant urgent et impératif que le Gouvernement prenne les décisions qui s’imposent, à savoir: la mise en oeuvre des huit millions d’euros budgétés pour 2010, et toujours inutilisés au détriment d’importants projets, mais plus encore les décisions permettant de maintenir la Politique des Grandes villes à flot en 2011.

A cet égard, on se rappellera que le Gouvernement en affaires courantes a pu prendre des dispositions pour assurer une première phase de financement sur six mois des contrats de sécurité. Les grandes villes attendent donc du Gouvernement qu’il trouve les solutions techniques nécessaires pour faire de même avec la Politique des Grandes villes.

Renseignements: Alexandre Maitre

Articles connexes
Quel avenir pour la Politique des grandes villes ?
Politique des grandes villes: le Fédéral doit tenir parole
Politique des Grandes Villes: l’Union demande de maintenir le niveau de dotation
Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 26-02-2017, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Vie privée & cookies  |     ©   2017 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl