Retour à  la page d'accueil de l'espace Mobilité/Voirie

Lancement officiel de l’appel à projets Smart Région / Territoire intelligent

Actualité du 17 Janvier 2019

   ImprimerImprimer   

Le Ministre du Numérique, Pierre-Yves Jeholet et la Ministre des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue lancent un appel à projets « Territoire intelligent ». Bénéficiant d’une enveloppe de 4 millions d’euros, celui-ci a pour vocation d’encourager les villes et communes wallonnes à développer des projets numériques, que ce soit en matière d’énergie, d’environnement, de mobilité ou encore de gouvernance et participation citoyenne..

A travers celui-ci, les villes et communes wallonnes (urbaines ou rurales, seules ou à plusieurs, ainsi que les intercommunales de développement économique) pourront être encouragées à développer des projets numériques s’inscrivant dans l’un des trois domaines suivants :

-         L’énergie et l’environnement
-         La mobilité et la logistique
-         La gouvernance et la citoyenneté

Concrètement, la Région wallonne interviendra dans le financement des projets à hauteur de 50 % avec une intervention minimale de 20.000 euros (le maximum étant fixé à 250.000 euros). Afin de garantir la transformation numérique, les projets devront être valorisés à hauteur d’au moins 25.000 euros. L’enveloppe de 4 millions sera également divisée en deux enveloppes distinctes : une pour les projets de moins de 60.000 euros et une seconde pour les autres. Cela offrira l’opportunité à toutes les communes, qu’elles soient petites ou grandes, de développer leurs idées.

 « Le lancement de cet appel à projets s’inscrit dans la continuité des actions déjà menées en faveur de la transformation numérique en Wallonie, qui va impacter tous les aspects de notre quotidien. Notre Région est à présent bel et bien engagée dans ce tournant, en conformité avec les ambitions de la stratégie Digital Wallonia 2019-2024. C’est une véritable opportunité pour les citoyens wallons, qui grâce à l’internet des objets ou l’intelligence artificielle, verront leur quotidien amélioré mais également pour le dynamisme de notre tissu d’entreprises, de PME ou de start-ups. De nouvelles activités pourront ainsi voir le jour, avec à la clé la création d’emplois » explique le Ministre Pierre-Yves Jeholet.

« La participation citoyenne est un élément-clé des smarts cities », souligne la Ministre Valérie De Bue. « C’est pourquoi, outre l’importance que nous lui accorderons dans les projets eux-mêmes, nous l’encourageons également en amont de ceux-ci. Nous encourageons les communes à inviter les citoyens à participer à leur élaboration, en faisant part de leurs besoins et idées aux mandataires locaux. » Et d’ajouter : « Les villes et communes wallonnes doivent développer de vraies stratégies numériques communales. Des actions isolées et ponctuelles ne sont pas suffisantes pour garantir la transition numérique que nous ambitionnons pour la Wallonie. C’est pourquoi les projets devront être pensés dans le cadre du programme stratégique transversal. ».

Qui peut introduire une demande ?

-  Une ville ou une commune wallonne ;
-  Des villes ou communes wallonnes (projet conjoint dans lequel un demandeur principal est identifié) ;
- Une intercommunale de développement économique pour développer un projet sur le territoire d’une ou plusieurs villes ou communes membres bien identifiées.

Les villes et communes ne pourront remettre qu’un seul projet (projet simple ou projet conjoint). Les intercommunales pourront remettre jusqu’à deux projets à développer sur le territoire d’une ou plusieurs communes/villes membres identifiées si ces projets rentrent dans des thématiques smart prioritaires différentes.

Il est à noter que les communes sont invitées à se baser sur les besoins de leurs citoyens et à fédérer autour de leur projet différents acteurs – publics, privés ou associatifs - qui contribueront indéniablement à sa bonne réussite, dans le respect de la législation sur les marchés publics : PME et start-ups, Groupes d’Action Locale (GAL), associations citoyennes, etc.

Procédure de soumission

Des codes d’accès ont été envoyés ce 15 janvier aux bourgmestres et aux présidents des intercommunales de développement économique. Ces codes permettent de soumettre un dossier de demande, de le suivre et de le compléter jusqu’au 31 mars 2019.

Le formulaire de soumission, ouvert à toutes les villes et communes wallonnes ainsi qu'aux intercommunales de développement économique, est disponible en ligne sur la plateforme DigitalWallonia. Il reprend le formulaire à compléter en ligne avec l'ensemble des explications permettant la soumission.

ð  https://www.digitalwallonia.be/territoireintelligent

L’appel à projets se clôturera le 31 mars prochain. L’annonce des résultats est quant à elle prévue à la mi-mai. Les projets retenus devront impérativement être initiés dans les 4 mois suivant la notification officielle d’octroi du subside et être entièrement mis en œuvre avant le 30 juin 2021.

Plus d’infos :

territoireintelligent@digitalwallonia.be et prospectivedeveloppement.pouvoirslocaux@spw.wallonie.be

et Isabelle Rawart, Agence du Numérique : 0475/95 00 25

Des séances d'informations sur cet appel à projets seront organisées pour les mandataires chez certaines intercommunales de développement économique. La première aura lieu le 24 janvier à 14h chez Idelux.

Une conférence dédiée aura lieu également lors du salon des Mandataires le 14 février à 10h (Wex de Marche-en-Famenne).

Renseignements: Gwenaël Delaite

Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 24-04-2019, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2019 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl