Retour à  la page d'accueil de l'espace Presse

Atelier de démarrage du PCIC 2017-2021 au Bénin

Actualité du 28 Novembre 2017

   ImprimerImprimer   

C’est dans une ambiance studieuse, mais des plus chaleureuses, que s’est déroulée à Namur, dans les locaux de l’UVCW, du 16 au 20 octobre derniers, la première rencontre des partenariats communaux belgo-béninois dans le cadre de la programmation 2017-2021 du Programme de Coopération internationale communale (PCIC). Celle-ci s’avérait en effet absolument indispensable à un bon démarrage des travaux, tant sont multiples les défis que vont devoir relever les dorénavant 13 communes participant au PCIC. Car l’on ne peut que se réjouir que les 5 partenariats participant au Programme depuis plusieurs années déjà aient fait des émules, portant ainsi à une commune sur cinq la proportion de communes béninoises désireuses de s’investir pour améliorer la gouvernance locale à travers ce Programme. 

Soigneusement préparée avec le coordinateur pays pour le Bénin, cette semaine de travail intensive, riche en échanges entre communes wallonnes et béninoises, a été l’occasion pour elles de tester les modes de fonctionnement collaboratifs innovants qui prévaudront dès à présent et dans les prochaines années, et sont directement issus des conclusions des auto-évaluations approfondies menées au terme de la phase précédente du Programme. C’est ainsi que la rencontre s’est déroulée en quatre temps.

 

Tout d'abord, il a été procédé à une identification claire des priorités locales dans chaque commune africaine partenaire pour les quelques six prochains mois (l’expérience ayant montré qu’il peut être compliqué, pour des communes évoluant dans des contextes difficiles, de faire des projections à plus long terme).

 

Sur cette base, le premier plan opérationnel commun pour la période 2017-2021 a pu être défini collectivement, qui abordera d’emblée plusieurs chantiers de longue durée mais essentiels pour l’autonomisation des communes béninoises:

 

  • la responsabilisation de l’administration communale, notamment au travers de divers plaidoyers indispensables, d’une mutualisation des meilleures pratiques et d’une dissémination des acquis en matière de GRH, de concert avec l'Association nationale des Communes du Bénin (ANCB);
  • la dynamisation du système foncier, qui passera prioritairement par la définition d'un système de gestion des bases de données foncières, en harmonie avec le système général d'archivage. Celle-ci devra également s’accompagner rapidement d’un plaidoyer auprès des autorités nationales quant à la politique de gestion de l'actualisation de la cartographie. Enfin, rappelons-nous que, dans le cadre de la phase 2014-2016 du PCIC, les partenariats alors présents avaient tous bénéficié d’un audit foncier; il s’agit maintenant pour tous de mettre en œuvre et de développer une procédure de suivi-évaluation de celle-ci;
  • la dynamisation du système d’état civil, pour laquelle est d’ores et déjà prévue une concertation structurelle avec les autorités nationales afin d'articuler de façon optimale les orientations du PCIC avec les évolutions futures de la vision et des objectifs retenus au niveau gouvernemental. Qui plus est, l’UVCW et ses partenaires se sont accordés quant à la prochaine organisation d'un plaidoyer, en sollicitant l'ANCB, auprès du Ministère de l'Intérieur pour faire de ces communes des expériences pilotes dans le cadre du projet gouvernemental de modernisation de l'état civil. Enfin, suite à la récente désignation, dans chaque arrondissement béninois, des lieux qui feraient office de bureaux secondaires d’état civil (pour garantir une plus grande proximité entre le citoyen et l’administration), il est apparu essentiel de travailler à identifier leurs futurs principes de fonctionnement;
  • la dynamisation de la mobilisation des ressources financières, en particulier, dans un premier temps au travers de la dynamisation du système de recouvrement. Celle-ci passera dans les prochains mois par la mise en œuvre des recommandations de l’audit réalisé en 2016 sur cette épineuse question, l’organisation d'un plaidoyer pour un cadre légal de fonctionnement adapté et permettant une réelle efficacité dans le recouvrement, et la formalisation des relations entre les mairies et les services déconcentrés de l’Etat en charge des impôts.

 

 

Chaque partenariat, selon les compétences spécifiques présentes en son sein, s’est ensuite proposé pour assurer la coordination de la préparation, de la mise en œuvre et du suivi d’une, voire deux, des activités-types précitées.

 

Enfin, préalablement au démarrage concret des opérations de terrain, une analyse transversale de ces activités-types a été réalisée selon des prismes aussi divers et importants que la législation sur les marchés publics, les besoins de communication, les incidences environnementales ou encore l’équité sociale, etc. Ainsi, chaque coordinateur béninois s’est proposé pour être le référent pour l’une de ces thématiques transversales tout au long de la durée du Programme.

 

Comme on l’aura compris, le travail à accomplir dans les prochains mois est conséquent et les méthodes de travail proposées font indéniablement partie du parcours d’apprentissage des communes béninoises en matière d’analyse rigoureuse et de structuration de leurs actions. Mais la qualité et l’engagement de tous les participants permet tous les espoirs quant à de réels progrès d’ici à la fin 2021, doublés du nouveau saut qualitatif exigé par la Coopération belge.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur le Programme de Coopération internationale communale au Bénin? Téléchargez les flyers de présentation et les documents détaillés sur notre site: http://www.uvcw.be/espaces/international/871.cfm

Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 14-12-2017, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Vie privée & cookies  |     ©   2017 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl