L'enseignement

Le projet éducatif du réseau officiel subventionné

Fanny Constant , Axelle Bruyninckx et Isabelle Blocry - Dernière mise à jour: Novembre 2016
Retour au sommaire du dossier Retour au sommaire       ImprimerImprimer    Envoyer par e-mailEnvoyer par e-mail   

Les auteurs

Fanny Constant

Secrétaire générale du CECP

Axelle Bruyninckx

Juriste au CECP

Isabelle Blocry

Juriste au CECP

"S'il n'y avait pas l'enfant à élever, à protéger, à instruire

et à transformer en homme pour demain, l'homme d'aujourd'hui

deviendrait un non-sens et pourrait disparaître".

D. Decroly

Au niveau d'un réseau d'enseignement, le projet éducatif constitue un projet de politique de l'éducation.

Le projet pédagogique définit, quant à lui, les options pédagogiques et les choix métho-dologiques en cohérence avec les intentions, les buts et les valeurs du projet éducatif.

La mise en œuvre des projets éducatif et pédagogique est assurée par les équipes éducatives locales au travers du projet d'établissement qui tient compte des spécificités locales.

Le réseau officiel subventionné est:

  • un réseau officiel puisqu'il est organisé par des pouvoirs publics: les communes et les provinces;
  • un réseau subventionné bénéficiant de subventions en provenance de la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • un réseau qui associe des pouvoirs organisateurs de petite, moyenne et grande importance;
  • un réseau démocratique, proche des citoyens, puisque géré par des mandataires élus par la communauté locale et responsables vis-à-vis d'elle;
  • le premier réseau d'enseignement fondamental qui regroupe plus de 50 % des effectifs scolaires.

Faisant siennes les valeurs reprises dans les décrets du 24 juillet 1997 sur les missions prioritaires de l'école et du 14 mars 1995 relatif à l'école de la réussite, le Conseil de l'Enseignement des Communes et des Provinces, association représentative et porte-parole du réseau au niveau de l'enseignement fondamental ordinaire, spécialisé et secondaire artistique à horaire réduit, entend défendre, dans le respect et la tolérance, une école communale ouverte à tous, respectueuse de toutes les conceptions philosophiques et idéologiques, proche du citoyen, centrée sur le développement et l'épanouissement de l'enfant.

1. Une citoyenneté responsable

L'école communale ou provinciale proche du citoyen est démocratique.

Gérée par des responsables élus, elle s'efforce de répondre aux aspirations et aux besoins de la collectivité locale en matière d'éducation.

Elle encourage le jeune à participer à la construction d'une société démocratique et l'amène à s'exercer à la citoyenneté responsable en créant des lieux et des temps de parole où chacun a le droit de s'exprimer et d'être écouté.

Elle est par excellence le point de rencontre, le milieu social, le lieu où l'on étudie, où l'on joue ensemble, où l'on partage la vie de tous les autres enfants.

Respectueuse de toutes les conceptions philosophiques et idéologiques, elle est une école de tolérance refusant tout endoctrinement ou neutralisme pris dans le sens de non-engagement et de passivité; elle s'enrichit de l'échange et de la confrontation d'idées et de convictions différentes.

2. Le respect des droits de l'enfant

L'école communale ou provinciale, respectueuse des droits de l'enfant, prend en charge le développement de sa personne dans sa totalité. Elle vise à son mieux-être affectif, physique et intellectuel.

La gestion dynamique de l'école génère une qualité de vie qui privilégie l'épanouissement personnel, la confiance en soi, la socialisation, la solidarité, l'autonomie, le sens des responsabilités, la liberté, l'efficacité, la créativité, le développement corporel, la curiosité d'esprit, l'esprit critique, ...

Le dialogue, le débat d'idées, la collégialité suscitent la motivation nécessaire pour atteindre ces objectifs.

L'erreur ne sera plus sanction mais au contraire source de défis, d'ajustements et de dépassement de soi.

3. La maîtrise des compétences de base

L'école communale ou provinciale s'engage à amener les enfants qui lui sont confiés à la maîtrise des compétences de base en ayant pour chacun d'eux la meilleure ambition, ce qui les rendra aptes à suivre avec succès leur cursus scolaire et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle.

4. L'égalité des chances

L'école communale ou provinciale, ouverte à tous, refuse toute sélection sociale ou écono-mique: elle réserve une sollicitude équitable envers tous les enfants qui lui sont confiés.

Les projets pédagogiques s'inscriront dans la politique de l'éducation du réseau qui constitue un cadre de référence et de réflexion. Ils seront élaborés en tenant compte des aspirations et des besoins spécifiques des communautés éducatives locales.

Focus sur la commune

Focus sur la commune - 160 fiches pour une bonne gestion communale

Cette fiche provient de l'ouvrage "Focus sur la commune - 160 fiches pour une bonne gestion communale", véritable outil réalisé en collaboration avec la DG05 pour tout savoir sur la commune, terreau de démocratie, pouvoir le plus proche du citoyen au service duquel, jour apres jour, le mandataire local assume son mandat. Indispensable aux décideurs qui veulent contribuer de façon active à la gestion de leur commune.

» Consultez les différentes fiches ou téléchargez l'ouvrage au format pdf


Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 16-01-2017, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Vie privée & cookies  |     ©   2017 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl