L'enseignement

Le Conseil de l'Enseignement des Communes et des Provinces

Fanny Constant , Axelle Bruyninckx et Isabelle Blocry - Dernière mise à jour: Novembre 2016
Retour au sommaire du dossier Retour au sommaire       ImprimerImprimer   

Les auteurs

Fanny Constant

Secrétaire générale du CECP

Axelle Bruyninckx

Juriste au CECP

Isabelle Blocry

Juriste au CECP

Constitué sous forme d'asbl, le Conseil de l'Enseignement des Communes et des Provinces est reconnu comme organe de représentation et de coordination des pouvoirs publics subventionnés organisant des écoles fondamentales, maternelles et primaires, ordinaires et spécialisées, des écoles secondaires spécialisées et d'enseignement secondaire artistique à horaire réduit[1]. Il a pour objet d'aider les communes et les provinces, agissant en qualité de pouvoirs organisateurs, à remplir leur mission d'éducation et d'enseignement, telle qu'elle leur est confiée par l'article 24 de la Constitution et l'article 22 des lois coordonnées sur l'enseignement primaire.

Il est le porte-parole du réseau officiel subventionné dont il assume la défense et la promotion, par tout moyen jugé adéquat et notamment:

  • l'aide sous forme de conseils et de consultations;
  • la représentation du réseau et sa participation aux concertations ministérielles prévues par l'article 5 du Pacte scolaire et la loi du 14 juin 1978;
  • les interventions auprès d'autorités publiques ou d'instances privées;
  • la création de groupes de travail ou de commissions sur le plan local, provincial ou communautaire;
  • l'organisation de recherches ou d'enquêtes;

- livres, de périodiques et de documents;

  • etc.

Le Conseil de l'Enseignement poursuit la réalisation de ses objectifs en collaboration étroite avec le Conseil des Pouvoirs organisateurs de l'Enseignement officiel neutre subventionné (CPEONS).

Dans le cadre de cette collaboration, une répartition des tâches est intervenue entre les deux associations: le Conseil de l'Enseignement reste seul compétent pour les problèmes relatifs à l'enseignement fondamental (maternel et primaire), à l'enseignement spécial et à l'enseignement secondaire artistique à horaire réduit.

Les statuts de l'asbl ont été publiés au Moniteur belge des 24 octobre 1991, 9 janvier 1997 et
11 juin 1998. La coordination des statuts, en application de la loi du 2 mai 2002, a été réalisée en date du 22 décembre 2005.

Quelques données statistiques - Année scolaire 2015-2016

1.  Nombre de communes et de provinces organisant de l'enseignement: 269

     a.  fondamental ordinaire:                          266

     b.  spécial:                                                  25

     c.  artistique:                                              72

2.  Nombre d'écoles communales et provinciales:

     a.  fondamentales ordinaires:                     982 (1.836 implantations)

     b.  spéciales:                                               67 (109 implantations)

     c.  artistiques:                                             102 (490 implantations)[2]

3.  Nombre d'élèves - communes et provinces:

     a.  fondamental ordinaire:                         254.954 élèves (97.565 en maternelle – 157.389
                                                             en primaire)[3]

     b.  spécialisé:                                             9752 élèves (5631 dans le fondamental –
                                                             4121 en secondaire)[4]

     c.  ESAHR:                                                            90.001 élèves (51.356 dans le domaine de la                                                  musique – 9.873 dans le domaine de la danse –                                                         15.416 pour les arts de la parole et du théâtre –
                                                             13.406 pour les arts plastiques, visuels et de

                                                                       l’espace)[5]

4. Nombre d’enseignants – communes et provinces[6] :

a. fondamental ordinaire :                         20.376

b. spécialisé :                                             1.928

c. ESAHR :                                                2.146

Sources: ETNIC, Statistiques rapides. Effectifs scolaires.


[1]     Décr. 14.11.2002 (M.B. 5.12.2002); A.G.C.F. 17.12.2003 (M.B. 16.4.2004); décr. 3.3.2004 (M.B. 19.4.2004).

[2]     Source : www.enseignement.be

[3]   Au 15.1.2016.

[4]   Au 15.1.2016.

[5]   Au 31.1.2016.

[6]    Chiffres validés par l’AGPE en janvier 2014

Focus sur la commune

Focus sur la commune - 160 fiches pour une bonne gestion communale

Cette fiche provient de l'ouvrage "Focus sur la commune - 160 fiches pour une bonne gestion communale", véritable outil réalisé en collaboration avec la DG05 pour tout savoir sur la commune, terreau de démocratie, pouvoir le plus proche du citoyen au service duquel, jour apres jour, le mandataire local assume son mandat. Indispensable aux décideurs qui veulent contribuer de façon active à la gestion de leur commune.

» Consultez les différentes fiches ou téléchargez l'ouvrage au format pdf


Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 23-08-2017, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Vie privée & cookies  |     ©   2017 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl