Quel avenir pour le précompte immobilier en Région wallonne ?

Évaluation du mécanisme de précompte immobilier et de l’étude de solutions alternatives visant à assurer la rentabilité, l’équité et la durabilité de la taxation foncière

Olivier Dubois - Janvier 2010
   ImprimerImprimer    Envoyer par e-mailEnvoyer par e-mail   

L'auteur

Olivier Dubois

Voir aussi

L'avis de l'Union

Les additionnels locaux au précompte immobilier constituent une part importante des sources de financement des communes (ils représentent quelque 15,6 % des budgets ordinaires cumulés des communes wallonnes). En outre, additionnées, les parts communales et provinciales représentent plus de 90 % du produit perçu par l’Etat: le précompte immobilier est donc, de fait, un impôt local.

Source majeure de revenus pour les pouvoirs décentralisés, la taxe foncière n’en est pas moins un impôt souvent délaissé dans sa définition et dans les réflexions qu’il suscite. Il suffit, pour s'en convaincre, de rappeler que les valeurs cadastrales font référence à la situation du marché en 1975 et que la méthode de calcul de l'impôt est directement héritée de la Révolution française.

Téléchargez l'intégralité de l'article au format PDF

Articles connexes
Additionnels communaux au Précompte immobilier : pistes pour un précompte immobilier revisité
L'indicateur-expert, un allié de poids pour accroître le rendement fiscal des additionnels au précompte immobilier

Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 23-03-2017, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Vie privée & cookies  |     ©   2017 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl