Un Programme stratégique transversal (PST) pour les communes wallonnes volontaires dès 2013

Michèle Boverie - Janvier 2012
   ImprimerImprimer   

L'auteur

Michèle Boverie Michèle Boverie

Secrétaire générale adjointe de l'Union des Villes et Communes de Wallonie

Paul FURLAN, le Ministre wallon des Pouvoirs locaux et de la Ville et Michèle BOVERIE, Secrétaire générale adjointe de l'UVCW, ont présenté ce 18 janvier le Programme stratégique transversal communal (PST), un outil neuf et essentiel pour aider tous les mandataires locaux à viser - et atteindre - dès 2013 l'optimisation de leur gouvernance locale.

Le timing n'est pas anodin: le scrutin du 14 octobre 2012 mettra en selle pour 6 ans de nouvelles équipes à la tête des 262 villes et communes de Wallonie. Par ailleurs, la crise frappe durement et les pouvoirs locaux encaissent baisse des recettes, transferts de compétences et de charges sans moyens financiers suffisants… le monde bouge, les communes doivent s'adapter.

Concrètement, après les élections de 2012, le Ministre entend inciter les communes wallonnes à proposer, dans les 6 mois à dater de l'installation des conseils, un Programme stratégique transversal en lieu et place du traditionnel programme de politique générale communale.

Heureusement, elles ne partent pas de rien. En effet, qu'il s'agisse de 'projets de ville', 'contrats d'avenir locaux' ou 'agenda local 21', de bonnes pratiques existent déjà en maints endroits de Wallonie. Il s'agit plutôt d'une volonté inédite de généraliser la culture de la planification et de l'évaluation à l'échelon local.

Déjà en 2009, dans notre Mémorandum au Gouvernement wallon, nous plaidions pour que des politiques sectorielles diverses (mobilité, logement,  schémas de structure, développement rural ou de la nature, économies d'énergie…) soient coordonnées et fédérées dans un Plan stratégique. Nous nous réjouissons évidemment que nos propositions aient été inscrites dans la Déclaration de politique régionale et portées par le Ministre, et surtout, qu'elles se concrétisent très prochainement.

Dans l'élaboration de leur PST, les communes seront bien outillées. Elles pourront s'appuyer sur un Vade-mecum simple et didactique élaboré par l'Union des Villes et Communes, fruit d'échanges avec des experts communaux et d'une collaboration intense avec le cabinet du Ministre, ses administrations (DGO5 et DGO1), le Centre régional d'Aide aux communes (CRAC) et l'Association des Provinces wallonnes (APW).

Au-delà de l'obligation, il y a objectivement des tas de bonnes raisons, pour un mandataire, de se lancer dans un PST: professionnaliser la gestion communale, se doter d'une vision à moyen terme, fédérer et articuler les plans et programmes existants, améliorer le dialogue avec les citoyens, les entreprises et le monde associatif local, planifier et prioriser les ressources (humaines, logistiques, financières), impliquer et motiver les agents communaux… Bref, le PST ne doit pas faire peur, mais envie.

Outre le Vade-mecum, les communes bénéficieront d'un accompagnement spécifique de l'UVCW.

Dans un premier temps, les équipes de l'Union vont s'employer à informer et sensibiliser les villes et communes. Deux 'Midis de la Gouvernance', les 31 janvier et 16 février 2012, sont réservés aux mandataires et aux grades légaux (secrétaires et receveurs communaux), soit les chevilles ouvrières de la stratégie transversale communale.

D'autres séances d'informations, destinées également aux décideurs locaux accompagnés de leurs agents cette fois, seront également programmées avant avril. Lors de ces séances, des villes et communes viendront présenter leur expérience et le vade mecum sera livré à l'étude des municipalistes.

Pour ce qui le concerne,  le Ministre va lancer un appel à candidatures prochainement à destination des communes désireuses de se lancer dans la démarche. L'opération sera évaluée au cours de la prochaine législature communale, elle pourrait être généralisée si les résultats sont positifs pour les communes-pilotes.

Le Bourgmestre de demain sera davantage visionnaire et planificateur. Mieux outillé grâce au PST, il sera plus encore à même de concerter des objectifs, de les prioriser et chiffrer. Toujours animé du souci d'un dialogue amélioré et d'un service optimal rendu au citoyen, il oeuvrera dans une approche sans cesse plus globale, décloisonnée, transversale, voire transcommunale. Une petite révolution copernicienne est en route.


Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 27-07-2017, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Vie privée & cookies  |     ©   2017 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl