Gestion centre-ville: un temps où les villes chantent

Les conseils "centre-ville"

Décembre 2004
Retour au sommaire du dossier Retour au sommaire       ImprimerImprimer   

L'accessibilité d’un point de vente est un élément essentiel pour son fonctionnement. On se soucie souvent du trafic et des parkings mais trop rarement de l'entrée du magasin. Le commerce est-il accessible à l'ensemble des clients? Pour les commerçants, il s'agit de privilégier une entrée à hauteur du trottoir ou une entrée avec un plan incliné de maximum cinq %. Dans le cas où des marches seraient inévitables, il faut savoir que tout escalier de trois marches ou plus doit comporter une main courante préhensile de chaque côté. Un commerce dont la porte est ouverte augmente son attractivité. Lorsque cela n'est pas possible, il faut prévoir une porte automatique.

Un espace de services dans le centre-ville peut regrouper toute une série d'éléments qui vont considérablement améliorer le confort et le service: des toilettes publiques avec espace change bébé, un point rencontre, une consigne, la mise à disposition de poussettes pour enfants, un service de livraison à domicile, un service d'appel gratuit de taxis, des renseignements divers, par exemple.

Un espace de jeux pour enfants ne se conçoit pas comme une simple garderie qui a pour seul objectif de libérer les parents durant les achats. Un espace pour les enfants est avant tout un espace attractif et de loisirs qui peut influencer la famille dans sa destination commerciale. Cet espace doit donc être parfait et pensé pour l'enfant, receler les dernières innovations (vidéo, jeux, ...), assurer un encadrement de qualité et être entièrement sécurisé (identification des enfants, sécurité des jeux, ...).

L'aménagement des cheminements piétons doit répondre aux principes suivants: des trottoirs confortables, dégagés, sécurisants et accessibles pour tous, des itinéraires continus dans le quartier, une gestion des carrefours à feux prenant en compte les piétons. Observer les comportements est une bonne technique pour identifier les besoins en la matière. On considère que le détour à faire pour atteindre un passage pour piétons ne doit pas excéder 60 mètres.


Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 20-06-2018, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2018 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl