Dossier RGPD

Alain Depret - Octobre 2019
   ImprimerImprimer   

L'auteur

Alain Depret Alain Depret

Conseiller expert - Secrétaire de rédaction du Mouvement communal

 

Depuis le 25 mai 2018, le nouveau règlement européen relatif à la protection des données à caractère personnel, le fameux RGPD, est d'application. 
Un règlement qui apporte de nombreuses nouveautés, mais qui s'inscrit toutefois dans la continuité de la directive qu'il remplace. Depuis quelques mois, les Pouvoirs locaux ont donc entrepris les démarches de mise en conformité et revu celles déjà précédemment mises en place. 
De l'adoption de chartes relatives à la protection de la vie privée, en passant par l'établissement d'un registre des activités de traitements, les Pouvoirs locaux oeuvrent pour la protection des données à caractère personnel et sont souvent amenés à revoir leurs manières de travailler. L'UVCW s'est d'ailleurs, depuis, montrée très active pour aider ses membres en ce domaine.
Pami les mesures imposées, le RGPD demande désormais à toutes les administrations locales de désigner un délégué à la protection des données (DPO). Son rôle est de conseiller et d'accompagner le responsable de traitement afin qu'il veille à la sécurité de ses données. 
Il jour le rôle de facilitateur auprès de chaque service dans la protection des données à caractère personnel. Le Mouvement communal est allé à la rencontre de l'un d'eux : Jean-Marc Lecrignier, informaticien depuis plus de trente années au sein de la Ville de Nivelles. Le DPO nivellois tire ici un rapide bilan de la nouvelle fonction qu'il occupe depuis 2017.

Depuis le 25 mai 2018, le nouveau règlement européen relatif à la protection des données à caractère personnel, le fameux RGPD, est d'application. 

Un règlement qui apporte de nombreuses nouveautés, mais qui s'inscrit toutefois dans la continuité de la directive qu'il remplace. Depuis quelques mois, les Pouvoirs locaux ont donc entrepris les démarches de mise en conformité et revu celles déjà précédemment mises en place. 

De l'adoption de chartes relatives à la protection de la vie privée, en passant par l'établissement d'un registre des activités de traitements, les Pouvoirs locaux oeuvrent pour la protection des données à caractère personnel et sont souvent amenés à revoir leurs manières de travailler. L'UVCW s'est d'ailleurs, depuis, montrée très active pour aider ses membres en ce domaine.

Pami les mesures imposées, le RGPD demande désormais à toutes les administrations locales de désigner un délégué à la protection des données (DPO). Son rôle est de conseiller et d'accompagner le responsable de traitement afin qu'il veille à la sécurité de ses données. 

Il jour le rôle de facilitateur auprès de chaque service dans la protection des données à caractère personnel. Le Mouvement communal est allé à la rencontre de l'un d'eux : Jean-Marc Lecrignier, informaticien depuis plus de trente années au sein de la Ville de Nivelles. Le DPO nivellois tire ici un rapide bilan de la nouvelle fonction qu'il occupe depuis 2017.

 

Téléchargez l'intégralité de l'article au format PDF


Facebook Twitter Google Plus Linkedin
 
Ce document, imprimé le 14-11-2019, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2019 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl