Retour à  la page d'accueil de l'espace formation

Les formations CPAS

Formations spécialisées

SANTE MENTALE - Acquérir une écoute active en tant que travailleur social et pouvoir garder une juste distance

SANTE MENTALE - Acquérir une écoute active en tant que travailleur social et pouvoir garder une juste distance

Inscrivez-vous en ligne

Formation EXCLUSIVEMENT destinée aux CPAS wallons.


Dates et lieux:

Le 4/10/19 à SAINT-HUBERT
Palais abbatial de Saint-Hubert
Place de l’Abbaye, 12
6870 SAINT-HUBERT
Horaire: 9h à 16h30

Durée: 1 jour

Prix: gratuit (inscription obligatoire)

Renseignements:
Claudine Ska
Tél: 081/24.06.56

CONTEXTE

Cette formation s’inscrit dans le cadre d’un projet européen défini dans un appel à projet spécifique du Fond Asile Migration Intégration (FAMI) soutenu par le SPF Intégration Sociale. Il s’agit d’un parcours de formations et d’intervisions à destination de tous les travailleurs sociaux (assistants sociaux et éducateurs) des CPAS bruxellois et wallons en charge des personnes primo-arrivantes d’origine étrangère souffrant de troubles psychosociaux, traumas liés à la migration, à l’exil et/ou aux conditions de vie en Belgique.

Les travailleurs sociaux des CPAS wallons visés par ce parcours de formations pourront acquérir des connaissances approfondies sur les spécificités liées aux souffrances psychosociales et/ou aux traumas. Ils seront capables d’identifier les demandes d’aide et de diriger les personnes concernées par leur accompagnement vers des professionnels du réseau de la santé mentale et/ou d’autres professionnels adaptés à leurs besoins.

Dans la deuxième partie de ce parcours de formation, il est proposé aux travailleurs sociaux des CPAS wallons des formations spécifiques mettant l'accent sur une approche interculturelle intégrée à l'accompagnement psychosocial spécifique apporté aux personnes souffrant de troubles psychosociaux.

 L’objectif principal est de proposer un « parcours de formations » qui s’articule autour de trois modules :

-       Une formation de base

-       Des formations spécialisées sur 7 thèmes

-       Des analyses pratiques en « intervisions ».

Ce parcours de formations s’organise comme suit :

  1. S'être inscrit à la formation de base (organisée dans toutes les provinces) ;
  2. Choisir une à plusieurs formations spécifiques ;
  3. Participer à un groupe de 8 séances d’intervision de 3h réparties en 2019 sur toutes les provinces ;
  4. Accéder à un helpdesk (1x/semaine) pour toute question liée à la problématique des traumas des personnes d’origine étrangère prises en charge par les CPAS wallons.

Contact helpdesk (le LUNDI MATIN, entre 9h et 12h30, du 5/11/2018 au 16/12/2019 inclus): 081 24 06 57 (Valérie Desomer).

PUBLIC VISE

Cette formation est accessible à tous les travailleurs sociaux qui accompagnent des personnes d'origine étrangère, mais aussi les travailleurs sociaux qui accompagnent des publics présentant des troubles de santé mentale et qui ont suivi la journée de formation de base.

OBJECTIFS

-        Etablir la communication avec les personnes primo-arrivantes qui bénéficient du soutien des CPAS wallons. Mieux cerner leurs difficultés et réfléchir à la manière d’y répondre.

-        Développer une écoute qui aide à accueillir la personne dans sa globalité et la soutienne, l’encourage dans sa recherche de solution. Sortir de la position de sauveur afin de rendre le pouvoir à la personne aidée et alléger la part de « responsabilité » du travailleur social.

CONSTAT

L’importance de la communication, dans la sphère professionnelle ou privée, apparaît dans de nombreux « manuels » de résolutions des conflits.

A la base de la communication, il y a l’écoute. Dans la relation d’aide, on va plus particulièrement parler de l’importance d’être dans une écoute active.

Mais sait-on vraiment ce qu’est une écoute active ? Qu’apporte-t-elle à l’écoutant et à la personne écoutée ?

Dans une profession telle que celle des assistants sociaux travaillant en première ligne, peu de temps est octroyé pour prendre conscience de sa manière d’être à l’écoute de soi et des personnes accompagnées. Pourtant, l’apprentissage de l’écoute active peut être tout aussi bénéfique pour le travailleur social que pour son public.

CONTENU ET METHODOLOGIE

Exposé oral et discussions avec le groupe. 

Mises en situation en sous-groupes et grand groupe afin d’expérimenter tous les points développés précédemment.

Ces mises en situation se font à partir des vécus professionnels amenés par les participants.

 

Définir ensemble ce qu’est une écoute active.

-        Les six attitudes d’écoute selon Porter

-        Pourquoi parle-t-on d’écoute active ?

-        Etre présent dans la relation à l’autre selon Carl Rogers

-        La posture de l’écoutant proposée par le DPA.

L’art du questionnement

-        Les questions qui enferment, dirigent, jugent, induisent.

-        Les questions qui ouvrent le dialogue, soutiennent et accompagnent l’expression, soulèvent les freins, aident à la prise de conscience.

L’importance de la reformulation

-        Prendre conscience de l’importance de la reformulation tant pour l’écoutant que pour la personne écoutée.

-        L’écoute, ce va et vient entre soi et l’autre.

-        Les interprétations (verbales/comportementales) et les multitudes de définitions d’un vocabulaire que l’on croit si commun.

La conscience de soi au cœur de l’écoute

-        L’impact des peurs, du stress, du vécu personnel et professionnel sur l’écoute.

-        La relation au silence.

-        La posture physique.

L’impact de l’environnement

-        Le lieu, l’espace et la disposition de celui-ci.

-        Le cadre institutionnel (attentes, directives, relation aux collègues, ...).

-        Les partenaires.

La phase de conscientisation proposée par le DPA

-        La conscientisation, ce moment d’étincelle, ce cheminement intérieur, ce soulèvement des blocages internes est important à mettre en avant afin que la personne accompagnée reprenne confiance en sa capacité d’agir et n’attribue pas tout son processus d’avancement aux seuls talents et compétences de son écoutant.

FORMATEUR

MOERIS Nathalie, formatrice et animatrice de supervisions d'équipes, praticienne en relation d’aide pour adultes et adolescents.

Vers une politique de migration plus intégrée, grâce au FAMI.

Partenaires

         
 
Ce document, imprimé le 17-09-2019, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Données personnelles & cookies  |     ©   2019 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl