Partenariat public/privé

Mode de coopération "gagnant/gagnant" entre le secteur public et le secteur privé, rendu nécessaire le cas échéant par des besoins budgétaires exceptionnels et des risques particuliers liés à la complexité de l’opération envisagée, il est polymorphe et doit recevoir, dans chaque cas d’espèce, un (ou plusieurs) habillage(s) juridique(s) particulier(s) (p.ex. un marché public passé par dialogue compétitif, une concession de service public, une transmission de droit réel avec charges, …). Dans une tentative de synthèse, l’on peut retenir la définition du Conseil économique et social des Nations Unies: "partenariat entre un organisme public et une société privée qui prend la forme d’une relation à moyen ou à long terme dans laquelle les partenaires sont convenus de travailler en étroite collaboration afin d’améliorer les services dans l’intérêt du public; des arrangements sont prévus pour convenir du partage des risques, des bénéfices et des avantages, ainsi que l’utilisation des compétences, de l’expérience et du financement provenant de nombreux secteurs".