ADL (Agence de Développement Local)

Sur base d’un dossier étayé dont le fil rouge est constitué d’un diagnostic du territoire et d’un plan d’actions spécifique à la ou aux communes en question, les Ministres de l’Economie, de l’Emploi et des Pouvoirs Locaux octroient un agrément aux agences, assorti d’une subvention visant à couvrir partiellement l’engagement de deux personnes. Cet agrément est d’une durée de 3 ans dans le cas d’un agrément initial et de six ans en cas de renouvellement de celui-ci.

Constituée sous forme de régie communale ordinaire (uniquement accessible aux communes de la phase pilote), de régie communale autonome ou d’asbl (seule forme juridique accessible pour la pluricommunalité), l’ADL a pour objectif de favoriser le développement local de la commune ou des communes sur laquelle (lesquelles) elle est implantée à travers la création d’activités et d’emplois durables. Pour ce faire, elle met en réseau l’ensemble des acteurs privés, publics et associatifs qui sont présents sur le terrain et soutient, à divers niveaux, les projets créateurs d’activité. Le dispositif ADL est accessible à toute commune ou groupe de communes de moins de 40.000 habitants. l y a aujourd’hui une cinquantaine d’ADL agréées en Région wallonne.

A dater du 1er janvier 2015 et durant toute l’année 2015, plus aucune commune ne pourra obtenir d’agrément pour la constitution d’une ADL.