Retour à  la page d'accueil de l'espace formation

Formations - Maison de repos/Maisons de repos et de soins

Séances d'intervision à destination des aides soignantes en maisons de repos des CPAS

Accompagnement des personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer (MRS)

Accompagnement des personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer (MRS)

Inscrivez-vous en ligne

Le groupe de Liège débutera le 16 juin 2017; le groupe de Saint-Hubert débutera le 23 juin; pour ces deux groupes, une cinquième date sera fixée ultérieurement.


Dates et lieux:

Durée: 5/2 journées

Prix: gratuit (inscription obligatoire)

Le programme au format PDF

Renseignements:
Claudine Ska
Tél: 081/24.06.56
Fax: 081/24.06.52

CONTEXTE

Les personnes atteintes de troubles neurocognitifs majeurs - tels que les maladies de type Alzheimer - nécessitent un encadrement et un accompagnement individualisé spécifique. Ces maladies neurodégénératives entraînent des changements de personnalité qui peuvent s’avérer difficiles à gérer pour les aidants professionnels.

Nombreux sont les professionnels en maison de repos qui déplorent devoir agir dans l’urgence, de manquer de ressources disponibles et de se sentir démunis face à des comportements dits « déviants ».

Si les formations continues sont essentielles et favorisent la remise en question et l’adoption de nouvelles attitudes, celles-ci se révèlent néanmoins insuffisantes au quotidien dans le soutien des membres du personnel, notamment pour celles et ceux qui accompagnent les personnes atteintes de troubles cognitifs majeurs.

Pour prévenir ces situations et améliorer le sentiment de bien-être des professionnels de terrain, il est essentiel d’organiser des espaces de paroles, des séances d'intervisions, différentes des réunions d’équipes, et de permettre à ceux qui le souhaitent de déposer leurs difficultés, de partager leurs expériences, leur vécu et leurs « bonnes pratiques ».

C’est la raison pour laquelle le Ministre Maxime Prévot, Ministre des travaux publics, de la Santé, de l’Action sociale et du Patrimoine, souhaite soutenir les Fédérations des services d’aide et soins à domicile ainsi que les Fédérations des Maison de repos et de soins dans la mise en place d’intervisions. 

MÉTHODOLOGIE

L’intervision n'est pas une formation. Il s'agit d'une méthode bienveillante d’observation et de réflexion sur les pratiques professionnelles qui s’inscrit, dans le présent appel à projet, dans le cadre de l’amélioration de la qualité des services et de l’accompagnement des personnes atteintes de troubles cognitifs majeurs.

Les conditions des intervisions:

- L’Intervision s’organise pendant le temps de travail des professionnels ;

- Il s’agit de rencontres entre pairs, qui s’organisent régulièrement, de façon confidentielle, hors de tout cadre hiérarchique ;

- L’intervision se distingue de l’évaluation, de l’autoévaluation et de la supervision. Elle vise uniquement à libérer la parole sans jugement et sans obligation de résultats ;

- Elle constitue un levier qui facilite la cohésion d’équipe et lutte contre l’isolement des professionnels.

Les objectifs visés sont:

- Echanger entre pairs professionnels des maisons de repos autour de l’accompagnement des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs majeurs dans un climat de confidentialité ;

- Echanger sur des vécus professionnels, des bonnes pratiques, partager des expériences ;

- Initier la parole des professionnels de manière libre et volontaire ;

- Dépasser l’isolement des professionnels et développer un esprit d’équipe entre différents métiers du secteur des maisons de repos autour de l’accompagnement des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs majeurs.

PUBLIC

Les aides soignantes en maisons de repos de CPAS, VOLONTAIRES pour participer aux intervisions. Une à deux aides soignantes par maison de repos (en fonction des places disponibles).

L'inscription d'une personne implique sa participation aux cinq séances prévues.

ANIMATRICES

Pour les provinces de Liège, Namur et Luxembourg:

Marie-Claire Giard est assistante sociale et licenciée en travail social, elle travaille au sein du CPAS de Woluwe Saint Lambert depuis 1976. Elle a  mis en place le service social au sein du Centre de gériatrie au Home Saint Lambert. En 1981, lors de la création de l’Antenne Andromède, elle a pris la responsabilité des petites unités de vie pour personnes âgées. Par ailleurs, elle est formée à la Validation (méthode de communication pour personnes âgées désorientées).

Pour les provinces de Hainaut et Brabant Wallon:

Myriam Leleu est sociologue et gérontologue. Elle a mené plusieurs recherches et a écrit de nombreux ouvrages et articles sur des thèmes touchant à la personne âgée. Elle est par ailleurs consultante et formatrice.

Lors de certaines séances d'intervsion, sera présent un membre du Centre de Formation (Valérie Desomer), qui respectera les conditions déontologiques de l’intervision.

Partenaires

         
 
Ce document, imprimé le 22-10-2017, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/plan-du-site/disclaimer.cfm
© Union des Villes et Communes de Wallonie asbl
Contact  | Liens utiles  |  Vie privée & cookies  |     ©   2017 Union des Villes et Communes de Wallonie asbl