Ce document, imprimé le 24-02-2024, provient du site de l'Union des Villes et Communes de Wallonie (www.uvcw.be).
Les textes, illustrations, données, bases de données, logiciels, noms, appellations commerciales et noms de domaines, marques et logos sont protégés par des droits de propriété intellectuelles.
Plus d'informations à l'adresse www.uvcw.be/info/politique-confidentialite
Mis en ligne le 9 Février 2024

En janvier 2022, la ministre de l’Intérieur a conclu un accord sectoriel avec deux organisations syndicales (SLFP et SNPS) représentant le personnel policier. Cet accord sectoriel est constitué de quatre volets :

  1. une augmentation salariale qui est déjà intervenue, 
  2. un volet consacré au télétravail et à l’indemnité de télétravail, 
  3. un volet sur les fins de carrière,
  4. l’annonce d’une seconde phase de négociation en 2024.

Dès l’entame des négociations, en 2021, les trois Unions des Villes et Communes (UVC) de Wallonie, de Flandre et de Bruxelles ont signalé que l’année 2024 est une année électorale tant au niveau fédéral qu’au niveau local et qu’il n’est pas correct de mener, en fin de mandature, des négociations qui engageront les prochaines majorités.

En toute fin d’année 2023, la Ministre a interrogé les UVC pour connaître leur position quant à la seconde phase de négociation et les moyens financiers disponibles au niveau local.

Les trois UVC ont rappelé leur position dans un courrier commun que vous trouverez ci-dessous. Les représentants des pouvoirs locaux y rappellent qu’à leurs yeux, les négociations ne pourront avoir lieu avant les élections communales d’octobre 2024. Et ils ont également précisé qu’avant toute nouvelle négociation salariale, il est nécessaire de définir les moyens financiers disponibles tant au niveau fédéral qu’au niveau local. De plus, il faudra croiser l’analyse sur les marges disponibles avec une analyse sur les besoins en financement, en effectifs et en revalorisation des autres corps de la fonction publique locale, dans le double objectif d’une fonction publique locale attractive et d’assurer la continuité des services publics.

Le Conseil des Bourgmestres a également rendu un avis négatif à la Ministre quant à la possibilité d’entamer une seconde phase de négociation en ce début d’année 2024.

C’est avec un grand soulagement que nous avons donc pris connaissance des propos que la Ministre a tenus au Parlement, à l’occasion d’une réponse à une question parlementaire de l’opposition. La Ministre a, en effet, commencé par reproduire fidèlement la position de nos trois associations. Ensuite, elle a poursuivi en expliquant qu’elle ne peut pas dépenser de l’argent qu’elle n’a pas et que « refiler la facture aux administrations locales, comme l’on fait mes prédécesseurs, ne me semble pas aller de soi du tout ».

De tels propos sont de nature à soulager les pouvoirs locaux, en particulier les zones de police et les communes qui les financent.

Annonces publicitaires - Vous souhaitez annoncer?
Formations - Personnel/RH
Voir le catalogue complet

Date de mise en ligne
9 Février 2024

Matière(s)

Personnel/RH Police locale
Activez les notifications

Soyez notifié de toutes les nouveautés dans la matière Personnel/RH